Lors du comité du 28 septembre 2017, les élus ont donné leur accord pour subventionner trois communes et une entreprise suite à leurs demandes d’aide.

Dans la commune de Saint-Gilles, des mitigeurs automatiques doivent être installés dans les sanitaires de l’école maternelle. Cela représente une économie d’eau de 85%. La subvention s’élève à 40% du montant de cet investissement novateur.

Suite au diagnostic-eau fait avec la Collectivité Eau du Bassin Rennais, la commune de Chartres-de-Bretagne souhaite utiliser une fosse de 50 m3 et une cuve à boues de 500 m3 pour récupérer l’eau de pluie. Cette eau “récupérée” servira à arroser les serres municipales et à remplir la balayeuse assurant le nettoyage de la voirie. L’économie est conséquente (100%) puisque l’eau potable ne sera plus utilisée. La subvention s’élève à 30% du montant de l’investissement.

La commune de Le Rheu, également engagée dans le diagnostic eau, souhaite utiliser l’eau de pluie pour arroser deux terrains de sport. L’installation d’une cuve enterrée va permettre d’économiser 3100 m3 par an. La subvention de la Collectivité Eau du Bassin Rennais s’élève à 30% du montant de l’investissement non couvert par l’aide de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne (60%).

Peugeot Citroën Automobiles (PSA) situé à la Janais à Chartres-de-Bretagne et la Collectivité Eau du Bassin Rennais ont signé plusieurs conventions de vente d’eau et de gestion de la nappe tertiaire souterraine de Bruz-Chartres-de-Bretagne. Dans le cadre du suivi des gros consommateurs, la cellule ECODO de la Collectivité a rencontré PSA, en mars 2017, et a été informée d’un projet de réhabilitation de vestiaires sur le site de la Janais. Sur les conseils de la Collectivité, PSA a fait le choix de modifier son projet (équipements de plomberie et modifications du réseau) pour permettre une économie d’eau supérieure au projet initial, tout en tenant compte de l’usage intensif du matériel. La demande de subvention porte sur 30 % du montant de la fourniture de matériel et non sur le montant total des travaux. L’installation de 26 mitigeurs et de 1 ensemble de robinetterie de douche devrait permettre de réduire la consommation en eau potable du bâtiment de 50%.