Accédez à vos démarches
Retour
Fermer

ACCÈS
à vos démarches

Vous souhaitez ouvrir ou fermer un compteur d’eau, consulter vos factures…
Sélectionnez votre commune et vous serez redirigé vers le site de votre distributeur d’eau.

Choisir sur la carte
Ou
Acigné Bédée Bécherel Betton Bourgbarré Bréal-sous-Montfort Brécé Breteil Bruz Cesson-Sévigné Chantepie Chartres-de-Bretagne Chavagne Chevaigné Cintré Clayes Corps-Nuds Gevezé Goven Guichen (secteur Pont-Rean) Irodouer La-Chapelle-Chaussée La Chapelle-des-Fougeretz La Chapelle-Thouarault La Mézière La Nouaye Laillé Langan Le Rheu Le Verger L’Hermitage Melesse Miniac-sous-Bécherel Montgermont Montreuil-le-Gast Mordelles Nouvoitou Noyal-Chatillon-sur-seiche Orgères Pacé Parthenay-de-Bretagne Pleumeleuc Pont-Péan Rennes Romillé Saint-Armel Saint-Erblon Saint-Gilles Saint-Grégoire Saint-Jacques-de-la-Lande Saint-Pern Saint-Sulpice-la-Forêt Talensac Thorigné-Fouillard Vern-sur-Seiche Vezin-Le-Coquet Fermer
  Notre réseau  Infrastructures  Les usines de production d’eau potable  L’usine de production d’eau potable du Vau Reuzé

L'usine de production d'eau potable du Vau Reuzé

Située sur la Commune de Betton, l’usine de traitement du Vau Reuzé construite en 1971 a une capacité de traitement de 400 m³/j à partir du forage et du puits du Vau Reuzé.

B1 Usine VauReuze

Les principales étapes de traitement de cette filière à l’arrêt sont les suivantes :

  • Une déferrisation de l’eau du forage par passage sur un filtre composé de Charbon Actif en Grains (CAG) et de sable. Cette étape a montré ses limites et n’est plus en capacité de réduire la teneur en Fer.
  • Un mélange de l’eau prétraitée du forage avec l’eau du puits ;
  • Une reminéralisation et traitement du manganèse par passage sur un filtre constitué d’une couche de calcaire (neutralite) et de bioxyde de manganèse ;
  • Une désinfection à l’eau de javel avant mise en distribution.

L’usine de Vau Reuzé est arrêtée depuis l’été 2015 du fait d’un taux important de la teneur en fer dans le forage, dépassant la capacité d’abattement de la filière de traitement. Un mini-Pilote industriel testé sur site en 2018 a montré l’intérêt de remplacer le sable qui compose le lit filtrant actuel par un nouveau matériau filtrant.  Une phase de test avec ce nouveau matériau sera réalisée en 2019 avant de lancer un programme de réhabilitation du site.