Réduire la vulnérabilité du territoire face au changement climatique, permettre l’accueil de nouveaux habitants sans augmenter les prélèvements dans le milieu naturel et différer les besoins d’investissements en infrastructures coûteuses, telles sont les grandes ambitions du programme ECODO 2016 – 2018, que la Collectivité Eau du Bassin Rennais s’apprête à voter.

Pour être efficace, et atteindre l’objectif d’économie de 1 500 000 m3 d’eau /an, il est nécessaire d’agir sur l’intégralité du cycle :

  • La PRODUCTION, en réduisant les pertes liées au traitement,
  • La DISTRIBUTION, en réduisant les pertes liées au transport de l’eau dans les réseaux,
  • La CONSOMMATION, en incitant chaque usager à rationaliser son utilisation d’eau potable : communication auprès des scolaires (40 classes par an), mise en place d’ambassadeurs de l’eau, campagne de communication à grande échelle et accompagnement des gros consommateurs.

En parallèle, plusieurs programmes sont développés sur les bassins versants afin de limiter les pollutions à la source et d’accompagner les exploitants agricoles vers des pratiques agricoles respectant la qualité de l’eau, et notamment la conversion vers le bio. Le déploiement de la marque Eau en saveurs dans les cantines scolaires s’inscrit dans cette lignée. Ce sont des produits alimentaires issus des bassins versants respectant des normes environnementales (zéro OGM, zéro pesticide…). Plus d’un tiers des moyens humains de la Collectivité sont ainsi consacrés à agir sur l’amont.

Enfin, à travers son programme “énergie renouvelable“, la Collectivité Eau du Bassin Rennais s’apprête à couvrir plus de 25 % de ses besoins en énergie avant 2017.

Plus d’infos

Actions de préservation des ressources

Programme ECODO

Document à télécharger

Pacte de Paris sur l’eau et l’adapation au changement climatique dans les bassins des fleuves, des lacs et des aquifères